Sur le cap, la pêche est dure, l’Océan bouge, la marée monte en même temps que le vent et nous décidons de partir au calme pour manger et nous reposer quelque peu. Nous avons déjà quarante Carangues au compteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un bon lunch et un peu de repos nous remontons sur le cap, cela bouge pas mal, on se fait secouer mais nous parvenons à faire encore neuf Carangues avant de jeter l’éponge et de rentrer sagement au camp avec quarante neufs  Carangues, un TDC et un mérou au compteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014 GT ONE FISHING crée avec Wix.com